histoire de L'île Maurice

La route vers les Indes

Le 8 juillet 1497, le navigateur Vasco de Gama quitte Lisbonne au Portugal. Le Portugal justement, deviendra l’auteur d’un ancien nom de l’île Maurice. Il y reviendra le 8 septembre 1499 en ayant réussi à longer la côte ouest-africaine pour rejoindre le sud, puis remonter vers le nord par la côte est et ainsi traverser l’océan Indien en direction des Indes. Cet explorateur reviendra à Lisbonne chargé d’épices. Il est le premier européen à ouvrir cette route tant recherchée. Cette route qui a ouvert la voie à l’histoire de l’île Maurice. Mais pour cela, il se fera aider d’un navigateur arabe très expérimenté. Par la suite, beaucoup emprunteront cette route et forcément, feront une halte à l’île Maurice.

Quel est l'ancien nom de l'île Maurice

D’ailleurs, les premières cartes de Maurice, Rodrigues et la Réunion datent de 1502. Elles sont l’oeuvre d’Alberto Cantino. On attribue donc la découverte de l’île Maurice aux Portugais, bien que le nom qui lui ai été donné sur ces cartes est arabophone, Dîna Arobi. Dîna Arobi, c’est donc un ancien de l’île Maurice. Bien-sûr, au vue de l’histoire, et comme nous l’avons évoqué dans les débuts de l’article, les arabes, les phéniciens et chinois avaient déjà sillonné l’Océan Indien. Mais l’écriture et le papier attestent l’histoire. Alors, faute de preuves de ce genre, l’histoire de l’île Maurice gardera que la découverte de l’île, et plus largement des Mascareignes est attribuée aux portugais.

Trouver votre prochain hôtel de rêve à Maurice avec notre partenaire Tripadvisor

Personne ne s'installe à l’île Maurice

Les Espagnols sont bien décidés à déloger tous les comptoirs arabes présents en Inde. Tout le monde veut profiter de ce juteux commerce aux épices. C’est alors que commence le 20 septembre 1519 « le plus grand exploit naval de l’histoire ». Comme Christophe Colomb avant lui, Fernand Magellan est convaincu que le plus court chemin pour atteindre les Indes, c’est de passer par l’Amérique du Sud. Cette décision l’amènera dans un voyage planétaire. On lui doit l’appellation « Océan Pacifique ».

Ainsi, jusqu’ici, ni les Phéniciens, ni les Arabes, ni les Chinois, ni les Espagnols, ni aucun autre peuple qui en aient eu l’occasion, ne s’installent à l’île Maurice. Pourtant, ce petit paradis de l’océan indien va sérieusement intéresser 3 nations en particulier. Nous finissons donc ce sujet par une virgule au 20 septembre 1519, et nous le reprendrons à partir de l’année 1584.

L'esclavage sur la Route des Indes

David Hume, philosophe écossais du XVIIIe siècle, a écrit, je cite, « Je soupçonne volontiers tous les Noirs, et de façon générale toutes les autres espèces d’hommes, d’être par nature inférieurs aux Blancs ». Cette pensée est manifestement celle que beaucoup ont soutenu des siècles auparavant, et continué de soutenir par la suite.

RSS
Follow by Email
YouTube
YouTube
Instagram